Accueil > Dossier > L’Alhambra > L’Alhambra : la situation à ce jour

L’Alhambra : la situation à ce jour

mardi 8 avril 2014, par Gilles

Autrefois "Le Vieux Relais", l’établissement a connu des fortunes diverses. L’histoire reste d’ailleurs à écrire, les contributeurs sont invités à se faire connaître.
En 2012 (La Dépêche du Midi du 12 avril), on pouvait lire : " l’arrêt de la vente de tabac faute de pouvoir satisfaire aux obligations notamment de proposer un minimum de 15 références et l’impossibilité de supporter des avances financières trop importantes".
Petit à petit la baisse de fréquentation due à la réduction d’une plage horaire d’ouverture, a entraîné la propriétaire à prendre la décision de vendre, d’autant que des problèmes de santé sont venus s’ajouter à une situation commerciale déjà très difficile à maintenir.

L’ancienne municipalité s’est rendue acquéreur des lieux en 2013 pour un montant de 220 000 € (fonds de commerce et murs) grâce à un financement par l’emprunt.

Ce bâtiment a souffert d’un manque d’investissement et notamment dans ses parties hautes, suffisamment vastes pour y installer du locatif y compris la réfection de la toiture. Aujourd’hui, bien malin qui peut en déterminer l’avenir.

Si un un bail emphytéotique a été signé avec un investisseur immobilier privé qui envisage de réhabiliter, à l’étage, trois appartements pour la location, la commune s’était réservée la création d’un appartement à l’étage, d’un restaurant et des locaux commerciaux au rez de chaussée.
On note également qu’une convention de maîtrise d’ouvrage sur la totalité du bâtiment a été conclue avec ce même organisme pour réaliser la réhabilitation de cet immeuble. Cet engagement est-il révocable ?
Voilà à ce jour l’état des lieux sachant que les nouveaux élus s’orienteraient, et on les comprends, vers la recherche d’un investisseur privé qui reprendrait ce dossier dans son intégralité.
Il est dans l’intérêt du village que les élus fassent le maximum pour garder cet emplacement commercial en s’appuyant sur l’ensemble des organismes existants pour une aide à la décision.

Portfolio

L'ancienne propriétaire, Sylvie Minard en famille En 2007, remise des maillots au football club Bégoux Arcambal

Répondre à cet article